page 1 vectorisée
de l origine de CREUTZWALD


       Vers 1600, pour des raisons économiques, religieuses et familiales, Louis de Condé, gentilhomme verrier, dont la famille originaire de Champagne, s'était probablement installée à Four les Moines en Argonne, arrive dans le Warndt, avec d'autres familles de verriers alliées pour y fonder une verrerie.


       En 1601, Louis de Condé rachète à Étienne de Heining, pour 2800 francs, le « Bois de la Croix », (Silva Crucis) du nom de l'abbaye Sainte-Croix de Bouzonville, à qui appartenait cette forêt , « une forêt inutile et ruinée », que celui-ci avait racheté entre autres biens à l'abbaye de Bouzonville en 1594. Louis l'achète tant pour lui-même que pour ses enfants : Daniel, Osias et Judith, nés d'un premier mariage, peut-être avec Barbe de Crespin. Jeanne de Condé, autre fille née de Françoise de Villers, épouse en secondes noces, hérita également d'une part prélevée sur celle du père.

       

       Vers 1602-1603, il construit une verrerie près de l'emplacement de l'église actuelle. Le premier hameau fondé prend le nom de « Creutzwald » ou « La Croix », du nom de la forêt.


       Dès 1604, on produit les premiers verres. Daniel de Condé, pour s'attirer les bonnes grâces du comte Louis II de Nassau-Sarrebruck, lui en offre quelques exemplaires.


       La même année, le 08 juin 1604, Daniel et Osias, avec d'autres colons huguenots, obtiennent du Comte Louis II de Nassau-Sarrebruck la permission de fonder un village à un endroit appelé « Rixfurth im Warneth », qu'ils dénommeront Ludwigsweiler, (aujourd'hui : Ludweiler) en l'honneur du Comte de Nassau (selon certains, et pour d'autres, en l'honneur de son père Louis de Condé).


       En 1607, Louis de Condé crée légèrement au nord du premier hameau nommé Creutzwald, un nouveau village qu'il dénomme « Villers-La Croix » (l'actuel Neudorf), en l'honneur de sa seconde épouse Françoise de Villers.


       En 1608, de Condé Bertrand, gentilhomme verrier, d'une autre lignée de Condé, mais originaire également d'Argonne, et venant probablement de Differten où sa famille s'était installée (une verrerie y avait été créée à la même époque), épouse de Condé Judith, la fille de Louis. 


       Le 6 août 1611, les Seigneurs de Condé obtiennent du Souverain (Duc de Lorraine) des lettres de reprise de la Seigneurie de Creutzwald ainsi que la reconnaissance de haute, moyenne et basse justice, et  la permission d'ériger un signe patibulaire (gibet).        Le 6 octobre de la même année, ils prêtent serment au Duc de Lorraine Henri II.


       En 1616, Jacques de Thietry, gentilhomme verrier de la Rochère, et son épouse Jeanne de Condé, la fille de Louis, obtiennent du Comte Louis la permission de créer une verrerie tout près de Ludweiler, dans la vallée de Lauterbach, au lieu dit « Hirtenwiese ».


       En 1618,  Louis de Condé bâtit une maison seigneuriale à Creutzwald avec quatre tourelles. Il décède entre 1620 et 1622.


       En 1626, Daniel de Condé achète au Comte Wilhelm de Nassau-Sarrebruck, 200 arpents de terre dans le Warndt, près de Creutzwald, sur la rive droite de la Bisten, pour y bâtir une verrerie et fonde Wilhelmsbronn . (Le village prit sans doute le nom de la fontaine dédiée à Guillaume, fils du Comte Louis II de Nassau-Sarrebruck: le comte possédait un pavillon de chasse dans cette partie de la forêt.)


       En 1629, Daniel de Condé fait construire une maison à Wilhelmsbronn. En 1630, il déclare résider à Wilhelmsbronn. Les premiers habitants de cette nouvelle localité étant pour la plupart protestants, le comte de Nassau fait ériger une chapelle vers 1630 à l'emplacement de l'actuelle école Schweitzer.


       La guerre de Trente ans qui a commencé en 1618, va véritablement atteindre la région à partir de 1630, et décimera la population. Pour échapper aux exactions des soldats, les famines et les épidémies qui en résultent, de nombreux habitants fuient leurs villages et se réfugient dans les forêts environnantes ou quittent la région. Celle ci verra sa population diminuer de moitié.


       Après 1632, Jeanne de Condé et Jacques de Thietry vendent leur part à Creutzwald à leur demi-frère Daniel et leur beau-frère Bertrand pour 6200 livres, cours de Lorraine.


       Vers 1635, au décès de Bertrand de Condé, son fils Samuel lui succède.


       Daniel de Condé décède entre 1634 et 1637. Son épouse Anne de Villers quitte Creutzwald. Elle décède à Metz le 2 avril 1639.

Après le décès de Daniel, comme celui-ci n'a pas de descendant, c'est Samuel, le fils de Bertrand et de Judith de Condé qui reprend la Seigneurie de Creutzwald. En 1644, il réorganise le village: il réunifie les deux hameaux qui avaient chacun leur maire respectif et nomme Claude Masson, maire de Creutzwald. A partir de là, le village sera désigné sous ce nom dans la plupart des actes officiels, puis plus tard Creutzwald La Croix, bien que longtemps encore figurera sur les cartes  le nom de « La Croix ».


       A la fin de la guerre de Trente ans en 1648, les habitants vont revenir et la région va lentement se repeupler avec l'arrivée de nouveaux colons.

En 1653, Samuel de Condé et sa soeur Anne cèdent un terrain à la population grandissante de Creutzwald, désormais majoritairement catholique, afin d'y faire construire une modeste petite église.


       Dans une charte constitutive de 1688, le Prince de Nassau accorde aux habitants de Wilhelmsbronn les droits et devoirs en usage dans les forêts du Warndt et Rondaetchen.


       En 1705, le Duc de Lorraine Léopold 1er autorise des verriers issus du pays de Bitche à établir une verrerie sur la rive gauche de la Bisten. Un nouveau village se constitue rapidement le long de la rivière. Il prend le nom de la forêt à laquelle il est adossé: La Houve.


       La petite chapelle d'origine, désormais trop petite, est remplacée en 1730 par une église plus grande érigée grâce aux dons des paroissiens et des Seigneurs fonciers.


       En 1743, les trois communautés (La Croix, Wilhelmsbronn, La Houve), auxquelles s'est adjointe celle de Lauterbach, adressent une supplique à l'évêque de Metz, lui demandant d'ériger Creutzwald en cure.


       Le 17 octobre 1747, par décision épiscopale, l'église de Creutzwald est érigée en cure. Le premier curé à desservir la nouvelle paroisse sera Frédéric REDINGER.


       En 1749, un arrêté royal de Stanislas, Duc de Lorraine et Roi de Pologne, accorde à Jean-Philippe et Clément QUIEN, père et fils, l'autorisation de construire deux haut-fourneaux à La Houve.


       L'exploitation sera reprise en 1758 par Charles de WENDEL, Seigneur de Hayange et propriétaire des forges de ce nom.


       En 1766, le village de Wilhelmsbronn est réuni à la France en même temps que la Baronnie d'Überherrn.


       En 1768, l'église qui menace ruine est reconstruite sur un terre-plein maintenu le long de la Bisten par un mur de soutènement de 3 mètres de haut. La nef sera de forme octogonale à cause de l'emplacement qui est d'inégale largeur. L'édifice sera surmonté d'une toiture en forme de flèche.


       En 1784, au décès de Charles de WENDEL, sa veuve, Marguerite d'HAUSEN, reprend les biens de la famille. Mais après la Révolution, en 1798,  les forges périclitent et seront vendues à des tiers.


       Le 24 mars 1809, par une charte de Napoléon Ier, les trois communes Creutzwald La Croix, Creutzwald Wilhelmsbronn et Creutzwald La Houve sont réunies et ne forment plus qu'une seule seule commune: Creutzwald.



Remarque:

       

       En 2010, on a fêté le bicentenaire de la fondation de Creutzwald dont la charte date du 24 MARS 1809. En réalité, on a fêté le bicentenaire du nouveau Creutzwald avec la réunification administrative des trois villages, à savoir: Creutzwald La Croix, Creutzwald Wilhelmsbronn et Creutzwald La Houve. Mais le premier Creutzwald, lui, est bien plus ancien, il est né, il y a plus de 400 ANS et son berceau , la forêt « le Creutzwald » est déjà cité dans un acte ancien acte de 1331, comme on peut l'apprendre en étudiant « l'Histoire de Creutzwald, des origines à nos jours »




Histoire origines de Creutzwald
Site with XWebDesignor  By www.neutssoftware.com