page 1 vectorisée
Prélude à la naissance

                  

       1562 – 1598 : La France connaît une fracture religieuse : la majorité du pays reste fidèle au catholicisme tandis qu’une importante minorité rejoint la Réforme. Huit guerres vont se succéder sur une durée de 36 années.

        Le massacre du village de Wassy en Champagne, le 1er Mars 1562, marque le début des Guerres de religion

       Le massacre de la Saint Barthélémy en 1572 en sera un des points culminants.

       1585 : Henri de Guise,  Chef de la « Sainte Union » des catholiques impose au Roi Henri III, la signature de l’Edit de Nemours : les calvinistes ont six mois pour choisir entre l’abjuration et l’exil.


       C'est probablement à cette époque que la famille de Condé, gentilshommes verriers calvinistes quitte la champagne française, pour l'Argonne, à la frontière des Terres de l'Empire plus favorable à la Réforme.

       1593 : Henri de Navarre, grand défenseur de la cause protestante, se convertit au catholicisme pour devenir Henri IV, roi de France. Ce geste est vécu comme une trahison par la noblesse protestante.

       1594 : l’abbé Dom Jean, prieur de l’Abbaye Ste Croix de Bouzonville, vend tout le « Bois de la Croix » ou « Creutz - Wald » à un gentilhomme de la maison de Lorraine, le sieur Etienne de Hennin

       Le 30 avril 1598, Henri IV reconnaît la liberté de culte aux protestants en signant l’Edit de Nantes.  Si cet acte met fin aux guerres de religion il est peu favorable aux protestants. En effet la pratique du culte n'est possible que dans les villes et les cités déjà protestantes.

        

       En raison de ce climat politique et religieux, mais aussi pour des raisons économiques, car il y avait déjà beaucoup de verreries en Argonne, la famille de Louis de Condé, arrive vers 1600 dans le Warndt, avec d’autres familles de verriers alliées pour fonder une verrerie.


de Creutzwald 200px-Croix_huguenote.svg[1] Shape1
Site with XWebDesignor  By www.neutssoftware.com