page 1 vectorisée

       Louis de Condé décède entre 1614 et 1622. Deux raisons vont inciter son fils, Daniel de Condé à quitter La Croix: d'une part, étant calviniste, il souhaite conserver sa liberté religieuse, et d'autre part la forêt de La Croix a été presque complètement exploitée par les verreries. Or la forêt du Warndt du Comte de Nassau-Sarrebruck à côté possède une richesse en bois d’une quantité qui parait inépuisable.

       En 1626, Daniel de Condé, demande au Comte Guillaume de Nassau l'autorisation d'ériger un second village avec une verrerie en terre nassovienne après avoir créé celui de Ludweiler.

       Daniel de Condé obtient du souverain de Nassau, 200 arpents de forêts pour construire une verrerie et des habitations.

       Après avoir défriché le bois, Daniel de Condé édifie deux ateliers de verrerie et fait construire une maison d'habitation.

       Un petit village se constitue rapidement autour de la nouvelle verrerie avec d'abord des verriers de La Croix puis de Ludweiler.

       Après avoir vendu en 1629 sa maison à Creutzwald, il s'installe en 1630 dans sa nouvelle maison qu'il a fait construire dans l'actuelle rue Nassau et qui existait encore en 1896 avant d'être détruite par un incendie.

       Selon l’abbé DICOP, la demeure seigneuriale de Daniel de Condé devait se trouver à l’entrée de la rue Nassau.

       Ce nouveau village se situe en face de Creutzwald La Croix, sur la rive droite de la Bisten. Le village s’appelle d’abord « Neue-Glashütte » Puis comme à cet emplacement existe une fontaine, le village prend le nom de « Wilhelmsbronn » ou « fontaine Guillaume » en l’honneur de « Wilhelm-Ludwig » (Guillaume-Louis), fils de Louis de Nassau-Sarrebruck. C'est le quartier Nassau actuel.

       Compte-tenu de l’appartenance religieuse de cette population le Comte Louis fit construire en 1630 un oratoire au lieu qui en a conservé le nom au cadastre de la commune: « Lutherskirche »

       De même, le chemin d’accès y menant porte encore le nom de «Lutherskirchweg ». On estime aujourd’hui que l’emplacement de cet oratoire était situé au niveau de l’école Schweitzer.

En 1642, le Comte Louis de Nassau vend à Samuel de Condé la partie du ruisseau de Wilhelmsbronn, située en aval de la fontaine, avec faculté d’y bâtir un moulin (ancien moulin de Condé), face à la mairie actuelle.


La première charte constitutive de la commune accordée par le Prince de Nassau à Wilhelmsbronn date du 25 août 1688 bien que le village se soit vite développé dès 1626 avec la création des verreries et la mise en culture des terres.


Wilhelmsbronn lutherskirche vectorisée
Site with XWebDesignor  By www.neutssoftware.com